Aller au contenu Passer à la navigation principale Passer au pied de page

Château du Coatcouraval

Le château est construit en une seule fois, vers 1430, par les Boutteville, dont les armes figures sur le clocher de l’église de Bonen. Il est typique des maisons fortes de la Bretagne intérieure, qui succèdent aux châteaux du Moyen-Age et que bâtissent seigneurs et riches bourgeois pour y habiter, sans prétentions militaires. On y accède par une rabine, allée bordée d’arbres de futaie, donnant accès à une cour carrée, pavée, entourée de murs de granit. Des fontaines ornent cette cour ainsi qu’un calvaire armorié portant la date de 1634.

A l’arrière du château, le jardin à la française comprend des chênes centenaires. Les bassins rectangulaires servent jusqu’au début du 20ème siècle à rouir le lin cultivé sur la propriété. Il est ensuite brisé avec un hachoir en bois, puis on porte cette fibre chez le tisserand. Ce lin sert à fabriquer les draps, torchons, chemises et les « bragou braz », pantalons de toute la famille.

Ce château est classé par les Beaux-Arts.

Château de Ker Saint Eloy

Ce manoir de la fin du 18ème siècle comprend une partie ancienne qui date du XIIIème siècle. A cette époque, il appartient à la famille de Saisy implantée dans la région depuis l’an 1215. Les Saisy prennent part aux croisades ; l’un d’eux est compagnon de Du Guesclin. Plusieurs d’entre eux sont maires et députés. En 1854, le comte De Saisy fait défricher 36 hectares de terre sur la lande de Botcanou à Glomel. Cent attelages de huit bœufs et deux chevaux chacun, conduits par six hommes, participent à ce grand défrichement. Il faut deux ans pour convertir 36 hectares en prairies et en cultures céréalières.

Aller au contenu principal